COVID-19

Psychothérapies et consultations en personne à nos bureaux ou à distance offertes par le personnel de la Clinique de psychologie de Blainville, par téléphone ou par vidéoconférence

Les services de consultations à la Clinique de psychologie de Blainville se poursuivent. Les services sont offerts également à distance. Toutes les psychothérapies ainsi que les suivis de consultations débutées avant la période de confinement se poursuivent soit en personne à nos bureaux ou à distance selon les ententes prisent avec les clients. Nous accueillons toujours de nouveaux clients.

Il est possible que la situation actuelle engendre ou exacerbe des difficultés vécues, et ce, tant au plan personnel, conjugal, familial que chez vos enfants. En effet, nos vies étant chamboulées par le COVID-19 (coronavirus) nous devons, tous et chacun, faire face à de nouveaux enjeux et défis. Sachez de plus que nous demeurons disponibles pour des consultations ponctuelles ou des suivis de psychothérapie réguliers pour les adultes, les couples, les adolescents de plus de 14 ans ainsi que pour les parents. Si ce n’est pas à nos bureaux, alors par l’entremise de rencontres virtuelles confidentielles et sécuritaires (par téléphone ou vidéoconférence), nous pouvons vous aider à passer à travers les moments difficiles. Pour ce faire, nous offrons des plages de consultation souples, qui tiennent compte de la réalité au quotidien qu’engendre le confinement. Que ce soit pour discuter de certains enjeux, de prise de décision, de gestion de votre quotidien ou encore pour vous aider à aborder des sujets sensibles qui vous touchent, n’hésitez pas à nous contacter.

Voici quelques motifs de consultation entre autres qui sont mis de l’avant actuellement par le contexte social :

  • Par les couples : Les enjeux de communication, la gestion des différends au niveau financier et des interventions à privilégier au niveau des enfants, les défis de la famille recomposée.
  • Par les adultes : L’anxiété liée au virus et à la situation financière, la gestion des enfants, les émotions engendrées par les changements vécus actuellement au plan conjugal, familial et au niveau du travail, l’isolement social.
  • Par les adolescents : L’anxiété liée au virus et à la scolarité, l’isolement social, l’ennui, la communication avec les parents, le manque d’intimité, les relations avec la fratrie, les affects dépressifs (difficultés à se mobiliser, à se motiver à faire quelque chose).
  • Par les parents :  Les tensions en lien avec la gestion de l’espace, les difficultés comportementales de leur enfant ou adolescent, le partage des écrans, les conflits entre les parents en lien avec les règles à mettre en place dans ce nouveau contexte, les exigences à maintenir au plan scolaire, la reprise du scolaire, la gestion des conflits dans la fratrie, le soutien à offrir à leur enfant et adolescent face à l’anxiété qu’engendre la situation actuelle, la façon d’aider les jeunes à comprendre l’importance de la distanciation sociale.

Vous noterez que les motifs décrits ci-haut ne sont pas restrictifs et que vous pourriez souhaiter consulter pour d’autres motifs. N’hésitez pas à communiquer avec nous.