Trouble du comportement

Un message de souffrance.

Les troubles du comportement chez l’enfant ou l’adolescent

On parle de troubles du comportement quand une action physique ou verbale socialement inacceptable devient le mode d'expression privilégié d'une personne. Il s'agit souvent d'une tentative d'affirmation socialement inadéquate. Ces troubles entraînent des conséquences allant de la simple gêne au danger pour celui qui les présente et pour les autres. Ils doivent parallèlement être décodés comme des manifestations des difficultés chez l’enfant ou l’adolescent. Le trouble de comportement est souvent un moyen d'envoyer un message de souffrance ou d'inconfort.   La vision et les réactions de l’entourage à l’égard de ces comportements problématiques influencent les réactions de ceux qui présentent ces troubles ainsi que leur manière de les régler.

 

Les manifestations :

Facteurs externes

  • Opposition
  • Crise de colère
  • Impulsivité
  • Mensonges
  • Vols
  • Agressivité (verbale et physique)
  • Repli sur soi
  • Provocation
  • Tentative de suicide
  • Difficultés de socialisation
  • Conduites à risque
  • Pleurs
  • Troubles du sommeil
  • Domination des pairs
  • Enfreindre les règles établies

Facteurs internes

  • Tentative de suicide
  • Difficultés de socialisation
  • Repli sur soi
  • Pleurs
  • Troubles du sommeil
  • Automutilation

Pourquoi consulter?

Au cours de leur croissance, les enfants traversent sporadiquement des périodes de stress et des situations problématiques. Il est fréquent pour un enfant de vivre des hauts et des bas émotionnels, surtout lorsqu’il fait face à de nouvelles situations, à de nouveaux défis et à de nouvelles attentes. Certaines réactions peuvent être brèves et disparaître par elles-mêmes avec le temps. Cependant, un enfant peut avoir une réaction extrême face aux stress de la vie courante. Lorsque les efforts des parents pour aider l’enfant à résoudre le problème sont infructueux, une intervention professionnelle peut être nécessaire.

L’adolescence est une période exigeante et parfois difficile qui entraîne de nouvelles responsabilités et beaucoup de défis. Durant ces années, la famille entière peut se sentir déséquilibrée. La consultation d’un professionnel contribue alors à retrouver un certain équilibre.

Les jeunes et, tout particulièrement les adolescents, sont souvent peu disposés à entreprendre une thérapie et ce, pour diverses raisons : ils se méfient souvent des recommandations de leurs parents, ils croient qu’entreprendre une thérapie signifie qu’ils sont « fous », certains pensent que le thérapeute leur dira quoi faire et comment se comporter, d’autres ont peur de croiser quelqu’un qu’ils connaissent et d’éprouver de la gêne. Lorsque vous traversez une situation difficile avec votre enfant, le plus important est de ne pas s’isoler et de l’accompagner dans sa démarche.

 

Quand consulter?

  • Lorsque la détresse émotionnelle fait obstacle au bon déroulement de la vie quotidienne de l’enfant ou de l’adolescent et/ou de sa famille;
  • Lorsque le problème semble vraiment accabler l’enfant ou l’adolescent;
  • Lorsque le problème affecte le développement normal de l’enfant ou de l’adolescent.
  • Le psychologue spécialisé en enfance et en adolescence peut, de par ses connaissances et compétences particulières, développer un plan de traitement individualisé qui répond aux besoins spécifiques de ses clients.

 

Les services proposés à la Clinique de psychologie de Blainville:

Évaluation : L’évaluation permet, à l’aide d’entrevues et de tests adaptés à la situation, de mieux comprendre les raisons qui sous-tendent les comportements présentés par l’enfant ou l’adolescent.

Psychothérapie par le jeu : La thérapie par le jeu est une forme de psychothérapie pour enfants et adolescents. Cette thérapie garantit à l’enfant un espace d’écoute et de confidentialité. Dans ce cadre bien défini, le psychothérapeute met à la disposition de l’enfant un matériel varié et minutieusement choisi, basé sur le jeu, servant de support à l’expression créative de ses émotions et de ses questionnements. Elle invite et aide l’enfant à exprimer ses ressentis et son vécu.

«Si le jeu est essentiel, c’est parce que c’est en jouant que l’enfant se montre créatif et c’est en étant créatif que l’individu découvre le soi. » D.W. Winnicott, Jeu et Réalité, 1982.

Psychothérapie : Entreprendre une psychothérapie avec un psychologue signifie se mettre à l'écoute de soi, à l'aide d'une personne compétente. Une fois la problématique évaluée, les échanges sont orientés vers des objectifs convenus entre le psychologue et l’adolescent. Les sujets abordés sont axés sur la vie personnelle, le mode de fonctionnement et les difficultés telles que ressenties par le client. La psychothérapie ne se résume pas qu'à de l'écoute active. Les interventions du psychologue visent à élargir le champ des solutions de l’adolescent. Il pose des questions, l'aide à éclaircir et à préciser ses émotions et sa perception des événements.

Guidance parentale : Ce type de suivi, offert aux parents, leur permet de prendre un recul face à ce qu’ils vivent, de mettre en place des attitudes et des comportements favorisant une meilleure réponse aux besoins des enfants, une plus grande sensibilité par rapport à leur vécu et parfois des stratégies éducatives plus efficaces. Il s’agit d’une intervention visant à outiller les parents en regard des comportements de leur enfant.