Psychothérapie pour enfants et adolescents

Notez que les quatre psychologues travaillant auprès des enfants et adolescents fonctionnent à l'aide d'une liste commune.

 

Quand consulter ?

  • Lorsque vous êtes inquiets des attitudes ou des comportements de votre enfant ou adolescent;
  • Lorsque votre enfant ou adolescent exprime certains malaises;
  • Lorsque vous éprouvez de la difficulté à gérer les comportements de votre enfant ou adolescent;
  • Lorsque votre enfant ou adolescent demande de l’aide pour résoudre une difficulté d’ordre personnelle, sociale, familiale ou académique.

La décision de consulter pour son enfant ou son adolescent est en soi un processus.  Lorsque votre décision de consulter est prise, appelez à la clinique et demandez à parler avec un psychologue ou un sexologue selon la nature des besoins. Lors du contact téléphonique, n'hésitez pas à nous demander conseil sur la manière de présenter le service à votre enfant.  S'il s'agit d'un adolescent, il est possible qu'il vous ait lui-même demandé de rencontrer un professionnel, psychologue ou sexologue. Si l'idée de consulter vient d'un de ses parents, n'hésitez pas à lui en parler, il connaît probablement un ami qui a déjà consulté un professionnel à l'école ou ailleurs (qu'il s'agisse alors d'un psychologue scolaire, d'un travailleur social, d'une infirmière ou d'un psychoéducateur), et il connaît déjà un peu le sens du service.  Il est important que votre enfant ou votre adolescent soit impliqué dans cette démarche.

 

Sujets liés à la consultation :

  • Difficultés d’adaptation;
  • Difficultés d’apprentissage;
  • Difficultés à entrer en contact avec les autres;
  • Difficultés à gérer le stress;
  • Manifestations de violence et/ou opposition;
  • Manque de confiance en soi;
  • Problèmes d’attention et d’hyperactivité;
  • Problèmes liés à la séparation, au deuil ou à la maladie;
  • Suite à une situation de crise;
  • Des difficultés au niveau des relations parents-enfants;
  • Adaptation entre les différents membres d’une famille reconstituée;
  • Évaluation pour :
    • Dérogation scolaire;
    • Difficultés d’apprentissage;
    • Trouble de l'attention avec ou sans hyperactivité;
    • Bilan cognitif.

 

Problématiques affectives

Le fonctionnement pour les jeunes de moins de 13 ans :

Le processus débute généralement par une évaluation, c’est-à-dire :

  • Une rencontre d’accueil: Durant cette rencontre nous recueillons, auprès de parents, toutes les données pertinentes à la compréhension de la problématique vécue.
  • Trois rencontres d’évaluation: Celles-ci permettent au psychologue, à l’aide d’entrevues et de tests adaptés à la situation, de mieux comprendre les raisons qui sous-tendent les comportements présentés par l’enfant ou l’adolescent.
  • Une rencontre bilan: Lors de cette rencontre, nous transmettons aux parents les conclusions de l’évaluation et les recommandations. Il est possible qu’une psychothérapie, une psychothérapie par le jeu ou des rencontres de guidance parentale soient proposées.

 

Le fonctionnement pour les jeunes de plus de 13 ans :

Les adolescents qui désirent consulter débutent immédiatement un processus de psychothérapie. Étant donné, que par la loi, le jeune de 14 ans et plus a droit au secret professionnel et peut consentir seul au service psychologique, nous ne pouvons transmettre aucune information aux parents sans le consentement préalable de leur adolescent sauf dans les cas où la sécurité de ce dernier est en jeu.

 

Les services offerts :

Psychothérapie : Entreprendre une psychothérapie avec un psychologue signifie se mettre à l'écoute de soi, à l'aide d'une personne compétente. Une fois la problématique évaluée, les échanges sont orientés vers des objectifs convenus entre le psychologue et l’adolescent. Les sujets abordés sont axés sur la vie personnelle, le mode de fonctionnement et les difficultés telles que ressenties par le client. La psychothérapie ne se résume pas qu'à de l'écoute active. Les interventions du psychologue visent à élargir le champ des solutions de l’adolescent. Il pose des questions, l'aide à éclaircir et à préciser ses émotions et sa perception des événements.

Psychothérapie par le jeu : La thérapie par le jeu est une forme de psychothérapie pour enfants et adolescents. Cette thérapie garantit à l’enfant un espace d’écoute et de confidentialité. Dans ce cadre bien défini, le psychothérapeute met à la disposition de l’enfant un matériel varié et minutieusement choisi, basé sur le jeu, servant de support à l’expression créative de ses émotions et de ses questionnements. Elle invite et aide l’enfant à exprimer ses ressentis et son vécu.

«Si le jeu est essentiel, c’est parce que c’est en jouant que l’enfant se montre créatif et c’est en étant créatif que l’individu découvre le soi. » D.W. Winnicott, Jeu et Réalité, 1982.

Guidance parentale : Ce type de suivi, offert aux parents, leur permet de prendre un recul face à ce qu’ils vivent, de mettre en place des attitudes et des comportements favorisant une meilleure réponse aux besoins des enfants, une plus grande sensibilité par rapport à leur vécu et parfois des stratégies éducatives plus efficaces. Il s’agit d’une intervention visant à outiller les parents en regard des comportements de leur enfant.

 

Problématique cognitive :

Le fonctionnement pour une évaluation cognitive :

  • Une rencontre d’accueil : Durant cette rencontre nous recueillons, auprès des parents et/ou de l’adolescent, toutes les données pertinentes à la compréhension de la problématique vécue.
  • Rencontres d’évaluation : L'évaluation psychologique se fait à l’aide d’entrevues et de tests permettant d'évaluer les fonctions cognitives de l'enfant. Lorsque ces dernières sont perturbées, on parle de troubles cognitifs. L'examen psychologique permet d'évaluer la présence de ces troubles cognitifs (tels les troubles déficitaire de l’attention et d’apprentissage) et ainsi, de mieux comprendre les raisons qui sous-tendent les difficultés présentées par l’enfant ou l’adolescent.
  • Une rencontre bilan : Lors de cette rencontre, nous transmettons aux parents et, si cela s’applique, à l’adolescent les conclusions de l’évaluation et les recommandations.